topleft
topright
Advertisement
A qui appartient la marque VISTA? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olivier Laidebeur   
06-06-2007

ImageAinsi que Philippe Gildas l’a précisé ce vendredi matin dans les colonnes du quotidien «Le Parisien», sa future chaîne de télévision généraliste s’appellera «Vista». Mais, qui ne le sait pas encore dans le monde, Microsoft a lancé son nouveau système d’exploitation sous ce nom le 30 janvier dernier. Joint par téléphone, l’ex-présentateur de «Nulle part ailleurs» affirme détenir l’antériorité de la trouvaille, et a donc assigné, il y a «plusieurs semaines», le géant numérique en justice.

 

Image 

 

Selon M. Gildas, il a "déposé la marque à l’automne 2003 dans tous les domaines de la propriété intellectuelle de l’"entertainment" et des médias : en presse, en télé, sur le Web, etc." Toujours selon l’ex-présentateur de «Nulle part ailleurs»: "En effet, ma chaîne " Vista ", que je lance sur CanalSat et tous les câblo-opérateurs le 15 novembre, n’est pas un projet sorti du chapeau. On avait déjà tenté le coup il y a quatre ans. Ça a loupé car nous n’étions pas prêts, mais nous avions déposé le nom. Du coup, l’arrivée du nouveau système de Microsoft nous gêne vraiment maintenant que nous sommes à deux doigts de notre lancement".

 

En conséquence, M. Gildas aurait assigné en justice l'entreprise de l'homme le plus riche du monde il y a «plusieurs semaines». Contactés par des journalistes, les services juridiques de Microsoft France affirmaient cependant ne pas être au courant de l'assignation, et ne pas souhaiter s'exprimer.


Selon M. Gildas, cette concurrence est d’autant plus déloyale que l’offre de sa télévision devait comprendre la chaîne de télé et un grand portail Web de témoignages de téléspectateurs, tandis que Windows Vista est aussi doté d’un système d’accès à la télé. «C’est pour cela que nous les assignons aujourd’hui, poursuit Gildas, pour violation de la propriété intellectuelle et préjudice».


Il est difficile d'imaginer que Microsoft n'ait pas noté l'existence de la marque antérieure de M. Gildas. Mais il est probable qu'elle ait pris le risque de se confronter à l'ancien animateur, au vu de la représentation graphique spécifique et de la liste relativement limitée des services revendiqués par la marque de M. Gildas. De l'utilité d'être bien conseillé .... Avec un libellé plus large et une marque verbale, l'obstacle aurait été beaucoup plus difficile à franchir pour Microsoft !


Il est également difficile d’imaginer que la firme de Bill Gates cesse de commercialiser son nouveau système d’exploitation ou change sa dénomination, après le lancement international qui a coûté le montant faramineux de 500 millions de dollars, d’après Advertising Age.


De son côté, Philippe Gildas reste philosophe, et dit s’attendre à « une très longue procédure ». Et qui risque d'être particulièrement difficile pour l'animateur au vu des marques en présence....

Dernière mise à jour : ( 06-06-2007 )
 
< Précédent   Suivant >

Pré-diagnostics Propriété Industrielle

TPE et PME de Lorraine, profitez d'un audit gratuit en matière de propriété industrielle.

Reflexe-pi.fr peut vous Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir pour cette prestation. 

Déposez votre marque en ligne!

Nouveau! Le site www.eurimark.com permet de déposer sa marque en ligne.

Dépot de marque en France, Benelux, Allemagne, etc. ainsi que Marque Communautaire.

Qu'est-ce que le protocole de Londres ?

Le Protocole de Londres modifie le régime des traductions du brevet européen, pour en réduire le coût. 

Décryptage: le dossier spécial Protocole de Londres sur reflexe-pi.fr

Infos légales
Joomla Templates by JoomlaShack Joomla Templates